En quoi consiste un blanchiment dentaire?

Pourquoi les dents jaunissent au fil du temps ?

Il existe plusieurs facteurs qui affectent à la perte d’éclat des dents :

 

L’âge

En effet, tout comme nous, nos dents vieillissent ! et au fil du temps, elles perdent leur couche d’émail. Celle-ci tendant à s’amincir.

Il faut savoir que sous la couche d’émail se trouve la dentine, qui elle, possède une couleur naturelle jaunâtre. C’est cette même dentine qui détermine la teinte d’une dent.

L’âge est donc la cause la plus habituelle de la perte d’éclat des dents.

 

– Traitements dentaires

Les dents perdent également de leur blancheur et s’obscurcissent suite à certains soins dentaires. Par exemple lorsqu’elles subissent des obturations dentaires, c’est à dire des plombages en amalgame ou en résine composite, ou suite à un traitement de la pulpe et une dévitalisation du nerf.

 

– L’état de santé buccodentaire : Caries

En effet, lorsqu’une dent est cariée, elle perd sa brillance originelle et devient grisâtre car l’émail de la dent se déminéralise et la couleur grise tend à obscurcir la dent sous l’effet de la carie.

 

– Les aliments et boissons colorés et le tabac

Les aliments et boissons à forte coloration telles que les boissons gazeuses foncées, le thé, le café, le vin rouge, les épinards etc. mais aussi et bien sur le tabac, affectent sensiblement la coloration des dents.

 

– L’hygiène buccodentaire.

Les dents jaunissent souvent comme conséquence d’un manque d’hygiène buccodentaire.qui favorise la formation de tarte et les attaques bactériennes.

Il est primordial d’avoir une excellente hygiène buccodentaire, de se brosser les dents régulièrement 3 fois par jour pendant 2 à 3 minutes, d’utiliser du fil dentaire et de procéder à des bains de bouche antiseptiques.

 

Les médicaments

Certains médicaments également tachent les dents. Les médicaments anti histaminiques utilisés pour faire disparaitre les symptômes allergiques, ou les médicaments antipsychotiques entre autres affectent la coloration des dents.

 

– La génétique

Certaines personnes ont des dents plus ou moins blanches que d’autres car la couleur de nos dents (la dentine en particulier) est également déterminée par des facteurs génétiques et héréditaire. 

 

Quels sont les types de blanchiment dentaire ?

Il existe 2 types de blanchiment dentaire :

Blanchiment des dents ambulatoire : Il s’agit ici d’un blanchiment dentaire à faire chez soi à l’aide d’un kit de blanchiment qui contient une gouttière confectionnée en cabinet par votre praticien (après prise d’empreintes) et des seringues de gel. Il faut compter une quinzaine de jours de traitement pour pouvoir apprécier le résultat.

Blanchiment des dents en cabinet dentaire : cette solution est beaucoup plus immédiate que la précédente et se fait en une seule visite. Le gel est activé par un laser LED et la séance dure entre 1h et 2 h. Le résultat est appréciable 10-15 jours après le traitement

Les 2 traitements utilisent des gels à base de peroxyde (peroxyde d’hydrogène, peroxyde de carbamide ou peroxyde d’urée) et peuvent être utilisées séparément ou en complément l’une de l’autre à condition de suivre correctement les protocoles.

 

Le blanchiment dentaire qu’est-ce que c’est ?

Le blanchiment dentaire est un processus chimique ou les molécules d’oxygène contenues dans le peroxyde (placé en gel sur la superficie des dents) rentrent dans l‘émail de la dent avec le laser pour briser les molécules de pigmentation et rend les dents plus blanches et lumineuses.

Ce processus se fait sans aucune anesthésie.

 

Conseils de soins avant et après un blanchiment dentaire

Avant :

Consulter votre dentiste !

Un examen et un bilan de santé buccodentaire sont nécessaires avant un blanchiment dentaire. Ils permettront entre autres de vérifier l’absence de caries mais aussi l’étanchéité des restaurations coronaires. Il est important de savoir que si vous avez des caries ou si dentiste estime que votre santé buccodentaire n’est pas optimale alors le blanchiment sera fortement compromis.

Suite à cet examen préliminaire et avant le blanchiment des dents, vous devrez vous soumette également à un nettoyage et un détartrage polissage.

 

Après :

Après un blanchiment dentaire le tabac est fortement déconseillé. Évitez au maximum de consommer du vin rouge et des boissons gazeuses à forte coloration (ou alors avec une paille afin d’éviter le contact direct du liquide avec l’émail de dent), ainsi que tout aliment coloré tel que la laitue, les épinards, les fruits rouges etc.. Surtout sur une période de 10 jours suivant le blanchiment, car il s’agit d’une période où les dents sont beaucoup plus réceptives et sensibles aux éléments extérieurs.

Brossez-vous les dents régulièrement et n’hésitez pas à faire des bains de bouche antiseptique.

N’oubliez jamais que l’hygiène buccodentaire est primordiale avec ou sans l’excuse du blanchiment dentaire !

Nos conseils d’hygiène pour un bon entretien de votre prothèse dentaire complète et partielles

Les prothèses dentaires actuelles possèdent un aspect très naturel et sont beaucoup plus confortables que par le passé

Il est important de savoir qu’il existe 2 types de prothèses dentaires (communément appelées dentiers) :

1- Les prothèses amovibles (que l’on peut retirer). Elles sont habituellement en résine composite ou métallique.

  • Partielles (lorsqu’il reste au patient des dents saines). L’appareil partiel tient par un système de crochet ou d’attachement sur les dents saines restantes.

  • Complètes (lorsqu’il y a une absence totale de dents)

L’appareil dentaire complet peut être soit fixé à la gencive par une crème adhésive et tenir en bouche par adhésion naturelle, soit être stabilisé sur 2 ou plusieurs implants.

2- Prothèses fixes (fixées sur implants)

Les prothèses dentaires fixes sont une excellente alternative aux appareils amovibles complets. Les prothèses fixes (complètes) permettent le remplacement de toutes les dents du maxillaire supérieures ou inférieures et sont fixés sur plusieurs implants. Les bridges, ou couronnes implanto-portées ou dento-portées sont également à mettre dans la catégorie des prothèse fixes.

Comment nettoyer et entretenir votre prothèse dentaire amovible (complète ou partielle) ?

– Brossez votre prothèse dentaire amovible 3 fois par jour, après chaque repas, et surtout le soir avant de vous coucher afin d’éliminer tous les restes d’aliments, et plaques bactériennes en superficie.

– Retirez toujours votre prothèse buccale avant de dormir. Cela permettra de reposer vos gencives et d’éviter d’éventuelles inflammations.

Si vous les gardez pendant la nuit, les conséquences peuvent être multiples : tout d’abord, la pression exercée par la prothèse dentaire engendrera probablement une diminution de l’os de vos maxillaires et la circulation du sang dans les gencives s’en verra affectée. D’autre part, les dents s’useront rapidement (dû au frottement nocturne de ces dernières). Il en résultera également une mauvaise haleine car pendant le sommeil nous produisons moins de salive et les bactéries s’infiltrent sous la prothèse buccale.

– Nettoyer minutieusement votre prothèse dentaire à l’aide d’une brosse douce spéciale et une solution savonneuse à l’eau froide. Vous pouvez utiliser du savon de Marseille ou une pâte préparée avec du bicarbonate de soude et de l’eau distillée.  Une fois votre appareil brossé minutieusement, rincez-la abondamment puis trempez-le dans de l’eau avec une solution nettoyante. Ne laissez jamais votre prothèse à l’air libre !

Concernant l’entretien des prothèses amovibles partielles. Nous recommandons de bien nettoyer et de désinfecter les parties métalliques avec du coton imbibé d’alcool.

Nous vous rappelons qu’il est important de brosser minutieusement non seulement la partie extérieure de la prothèse mais aussi la partie intérieure car cette dernière est celle qui est en contact permanent avec les gencives et cela évitera l’accumulation de bactéries qui pourraient l’endommager.

Comment nettoyer et entretenir votre prothèse dentaire fixe ?

Concernant l’entretien de prothèses fixes (bridge, couronnes sur implant, dentiers fixés sur plusieurs implants 4,6,8 etc.), éviter bien entendu d’exercer de fortes pressions sur ces dernières en mâchant des aliments durs tels que fruits secs, os de poulet, ou coquilles de fruits de mers, à titre d’exemples.

Le nettoyage de la prothèse doit se faire immédiatement après chaque repas et principalement avant de se coucher en se brossant les dents minutieusement puis en passant le fil dentaire ou brossette interdentaire pour éliminer tous les restes d’aliments que la brosse à dent ne peut enlever. Terminez avec bain de bouche antiseptique.

Indépendamment du l’entretien de vos prothèse dentaires, nous vous rappelons qu’il est extrêmement important de prendre soin de l’hygiène de toutes vos dents.  Si votre prothèse se casse se fissure ou se détend, n’essayez pas de la forcer ou de l’ajuster car cela pourrait la déformer

Qu’est-ce qu’une couronne dentaire ?

Une couronne dentaire est une prothèse fabriquée en laboratoire qui la fonction et la forme d’une dent naturelle. Une couronne remplace la partie visible d’une dent et est composée de différents matériaux.

Les différents types de couronnes :

  • Couronnes en Acryle
  • Couronnes métalliques
  • Couronnes métal-céramique (ou métal porcelaine)
  • Couronnes en zircone

 

Comment choisir sa couronne dentaire ?

Les couronnes en Acryl sont normalement utilisées pour des couronnes provisionnelles. Le temps de procéder à la fabrication d’une couronne définitive en laboratoire. Elles ne doivent pas être portées trop longtemps car leur porosité les rend extrêmement sensibles à l’attaque des bactéries. Ceci peut avoir comme conséquence l’apparition d’une mauvaise haleine et un changement de teinte. Il est donc recommandé qu’elles soient uniquement portées de manière temporaire.

Les couronnes métalliques s’utilisent normalement sur les molaires et ceci pour leur solidité. Elles sont incassables mais très peu esthétiques donc de moins en moins utilisées.

Les couronnes en métal-céramiques quant à elles, ont, comme leur nom l’indique, leur base en métal et sont recouvertes de porcelaine. Elles sont évidemment beaucoup plus esthétiques que les couronnes métalliques tout en gardant la solidité de ces dernières. Cependant en cas de forte pression, elles peuvent se casser.

Il faut également savoir que sur ce type de couronnes le métal peut être visible à la base de la couronne, à la jonction avec la gencive. Pour cela, elles ne sont pas 100% esthétiques.

Quant aux couronnes sans métal. Elles sont beaucoup esthétiques et ne possèdent pas de teinte métallique. Il en existe plusieurs types : les couronnes 100% céramiques ou les couronnes en zircone.

Même si en réalité la zircone est un métal, étant donné qu’il est blanc, on ne le considère pas comme une couronne métallique mais plus comme une couronne esthétique.

Le grand avantage de la zircone, est sa résistance et il s’agit d’un matériau très esthétique. Pour cela, elles sont une option très demandée.

Dans tous les cas de figure, votre dentiste devra vous indiquer quel type de couronne vous conviendrait le mieux en fonction du traitement pour votre couronne dentaire et vous expliquer les avantages et inconvénients de chacune d’elles.

 

Quel est le prix d’une couronne dentaire ?

Le prix d’une couronne dentaire dépend principalement des facteurs suivants :

  • La clinique dentaire
  • Le type de couronne
  • La spécialisation du praticien (prothésiste dentaire ou dentiste généraliste)
  • Si la couronne est sur implant (implantoportée), ou posée suite à un traitement endodontique ou simplement il s’agit d’une couronne sur dent (dentoportée)
  • Le nombre de couronnes. Certains dentistes offrent des réductions s´il y a plusieurs couronnes à mettre en place.

L’endodontie ou traitement endodontique, qu’est-ce que c’est ?

L’endodontie est une branche de l’odontologie qui a pour fonction d’éliminer la pulpe de la dent ou nerf dentaire infecté et réaliser l’obturation canalaire du conduit de cette dent. Un traitement endodontique est nécessaire lorsque le nerf d’une dent est touché par une infection importante.

L’endodontie se fait sous anesthésie locale et ne produit aucune douleur.

La dent n’est pas une structure homogène. Elle est formée par divers types de tissus.

L’email sur la couronne de la dent est solide et de teinte blanche. Il s’agit de la première barrière face aux caries.

La dentine de couleur jaune se situe sous l’email et continue tout au long de la racine. Il s’agit d’un tissu moins résistant, donc plus sensible aux caries.

Se trouve ensuite la pulpe, là où se situe le nerf et vaisseaux sanguins. La pulpe se situe tout autour de la racine et englobe cette dernière. C’est elle qui donne vie à la dent et est très vulnérable à l’attaque de microorganismes.

Il faut savoir que la dent est exposée aux éléments extérieurs et se trouve entourée en permanence de bactéries et de germes. Certains d’entre eux sont responsables des caries dentaires.

La carie est un processus destructif qui commence sur l’email lorsque l’hygiène bucco-dentaire est insuffisante ou incorrecte. Si la carie n’est pas traitée à temps, le risque est de la voir passer de l’email à la dentine et ce jusqu’à infecter la pulpe et le nerf, ce qui occasionnera une grande douleur et à moyen terme le recours à l´endodontie. Si l’infection arrive jusqu’à la base de la racine, cela entrainera beaucoup plus de douleurs, et des altérations graves.

Une pulpe infectée doit être retirée intégralement. Lorsque la dent est vide, sans germe, elle se remplit alors avec un matériel spécial qui garantira l’obturation permanente.

Ce processus d’élimination de l’infection, nettoyage et d’obturation du canal s’appelle l’endodontie, ou plus communément appelé traitement endodontique du canal.

L’endodontie éliminera l’infection et la douleur. Il s’agit de la dernière opportunité de sauver une dent, avant son arrachage définitif.

L’endodontie peut également être nécessaire si la dent a subi un traumatisme ou d’autres causes non infectieuses ne produisant pas de douleurs.

En général, une dent ayant subi un traitement endodontique nécessitera d’autres traitements postérieurs car elle sera beaucoup plus fragile qu’avant. Il est possible de reconstituer la dent, soit avec une obturation coronaire si cette dent n’est pas trop abimée, soit par la mise en place d’une couronne dont les tarifs varient en fonction des matériaux. Cette dernière alternative peut être une bonne option pour éviter fractures et rendre la dent plus résistante et si nécessaire un faux moignon afin de la tenir.

Si vous avez subi une endodontie, même si vous ne ressentez aucune douleur, ne mésestimez pas l’entretien postérieure. La dent pourrait se facturer si vous ne faites pas attention à votre hygiène buccale.

Prenez rendez-vous chez votre dentiste régulièrement car en cas de caries elles pourront être traité au stade 1. Cela évitera les douleurs dentaires et par conséquent une possible endodontie.

La prévention est la meilleure des stratégies à un traitement endodontique et un séjour dentaire à l’étranger!